Atelier, aux bords de mer, NO comme une île...

à C. d.l. R.

C'était comme ça, rien de sérieux penseront certains, un jeu ou une habitude, nous prenions des photos, un peu après le crépuscule. C'est vrai, c'était cet esprit de non-sérieux qui anime les marins, pour mieux entendre la mer et la recevoir, pour mieux vivre avec elle. C'était aussi la lente et intuitve quête de l'aspiration sublime au lointain...

Et entre l'ombre et la lumière, la quête continue...

L'Espace est parfois aussi étroit que le temps qui reste, mais le coeur vit au large, vers l'infini...

© Olivier Escarguel - Tous droit réservés

  • Suivez-moi sur Facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now